Qu’il est doux de vivre à la campagne quand la ville s’agite autour de soi.

Pour autant, une communauté villageoise, ce n’est pas une juxtaposition d’individus isolés n’en faisant qu’à leur tête. Le respect de quelques recommandations de bon sens arrange toujours les relations.

 

 

Halte aux décibels

Certains travaux de jardinage et de bricolage sont très bruyants (tondeuses à gazon, tronçonneuses, scies électriques…)

Pour notre confort à tous, évitons de faire du bruit le soir, le dimanche et les jours fériés.
Pour plus d’informations, consulter le site service-public.fr 

 

Ne jouez pas avec le feu

Ne faites pas de feu n’importe où et n’importe quand, par tous les vents. Pensez à vos voisins et à la sécurité.
A noter : il est interdit de brûler tout déchet vert ou ménager dans son jardin. 

Les haies, trottoirs et bordures 

Les haies, branches d’arbres et racines qui débordent sur les trottoirs ou sur la voie publique doivent être coupées à l’aplomb des limites de propriété.

Les obstacles sur le domaine public (pierre, pavés, bordures, piquets, fers,…) ne sauraient constituer un rempart afin d’empêcher les véhicules de stationner. La municipalité attire l’attention sur ce genre de pratique qui engage le cas échéant la responsabilité de ses auteurs. Elle compte sur le civisme des propriétaires concernés pour qu’ils retirent  ce « bornage sauvage » tout  à fait contraire aux règles de circulation.

L’entretien des trottoirs, des fils d’eau contigus aux habitations, incombe aux propriétaires ou aux locataires riverains, que les propriétés soient occupées ou non. Les trottoirs et caniveaux doivent être maintenus en bon état de propreté et libres de tout dépôt ou détritus divers.

Nous rappelons à nos amis agriculteurs, qu’en cas de salissures importantes de la chaussée, il est impératif d’indiquer, par une signalisation adéquate, la dangerosité du lieu et de procéder à un nettoyage si cela s’avère nécessaire.

 

Toutounet 

Merci aux maîtres citoyens qui ramassent les déjections de leur toutou.

Inutile de les laisser sur le trottoir. De toute façon, que ce soit du pied droit ou du pied gauche, marcher dedans n’a jamais porté bonheur.

 

Chiens dangereux

Les chiens réputés dangereux sont classés en deux catégories par le journal officiel :

En promenade, tous ces chiens doivent être OBLIGATOIREMENT MUSELÉS.

La loi 99.5 du 6 janvier 1999 impose aux propriétaires de déclarer leur animal en mairie afin d’obtenir un permis de détention. Ce permis est délivré au vu des pièces suivantes :

Toute morsure d’une personne par un chien doit être déclarée en mairie. Le propriétaire est tenu de placer son animal sous la surveillance d’un vétérinaire. Enfin, l’animal sera également soumis à l’évaluation comportementale des chiens de 1ère et 2ème catégorie.

Haut de page

Retour